mercredi 4 janvier 2012

Au Fil du Nil, part deux


Une sorte de "post-proposition" ou "post-idée", dans le sens où elle a été imaginée et réalisée bien après les autres. J'ai oublié de la poster la fois précédente. Désolé... A ce propos, c'est également l'occasion pour moi de revenir sur ce que j'ai dit dans ce pénultième billet: cette année, la date de publication de la revue a été repoussée à l'orée du printemps, Mars sans doute. Ce point est encore un peu flou. Et les travaux la constituant feront preuve, dans l'idéal, d'un éclectisme toujours plus débordant...

© meuah 2012

10 commentaires:

  1. B O N N E A N N E E MON DOUX BARBU !!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Euh... Bonne année à toi aussi...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis même pas sur qu'il soit doux cet idiot! Re bonne année (comme ca tu auras la complète de tes fans ici héhé

    RépondreSupprimer
  4. J'ai le poil un peu rêche, en effet. Surtout lorsque -joyeusement- on s'emploie à "insulter mon intelligence"...

    RépondreSupprimer
  5. @ Yoh: Je ne comprends pas, j'ai reçu un commentaire de ta part disant: "J'ai un joyeux doigt levé pour toi aussi, en plus t'as de la chance, c'est le plus grand, celui de ma main! Et cetera et cetera"; j'ai voulu le publier mais Blogger me le signale en tant que spam. C'est embêtant.

    RépondreSupprimer
  6. En plus d'être très effronté.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne pense pas que ce soit pour langage grossier, j'avais juste dit, le doigt du milieu de ma main, je n'ai pas dit lequel ni combien j'en avais, on sait pa, j'ai peut être une malformation!

    RépondreSupprimer
  8. ah les salauds, si on peut plus se curer le nez

    RépondreSupprimer

Vous avez le fiel facile? Vous éructez de la bile à tout va? Allez-y, faîtes-vous plaisir!