mercredi 16 février 2011

Toutes mes excuses


Dans la vie, il y a deux grandes catégories de personnes: ceux qui morflent et les autres. Et il y a des fois, où l'on a l'impression que la nature s'acharne sur les premiers, comme ça, au hasard, comme si elle choisissait quelqu'un, et qu'elle se disait: "toi là, mon p'tit bonhomme, toi, tu vas en chier...". De sorte que l'on en vient à se demander si la personne en question ne s'est pas elle-même portée volontaire, quelque part. Et c'est précisément le cas de Cyril, le p'tit gars au-dessus. Des fois, je me pose la question. Parce que bon. Enfin, bon, comme l'on dit dans ce genre de situations, il ne neige pas pour l'instant mais ça ne saurait tarder.

© meuah 2011

5 commentaires:

Vous avez le fiel facile? Vous éructez de la bile à tout va? Allez-y, faîtes-vous plaisir!